L’Union économique eurasiatique : porte d’entrée vers une coopération européenne élargie ?

Dans un climat de tensions et de rivalités fortes entre la Russie et l’Union européenne, deux acteurs néanmoins fortement interdépendants et influents sur la scène internationale, il est intéressant de s’interroger sur des voies qui permettraient de se diriger vers une pacification des relations, voire un véritable rapprochement. Certains chercheurs perçoivent en l’Union économique eurasiatique (UEE) – une construction régionale initiée par la Russie et institutionnalisée en 2015 –  une opportunité de relancer le dialogue avec l’UE, de renforcer les liens entre les deux acteurs en confrontation et de réduire les risques potentiels de conflits à venir. 

La progression d’un dialogue constructif pourrait idéalement ouvrir de nouvelles perspectives aux États de l’Europe de l’Est et du Caucase du Sud coincés entre les deux, permettant des coopérations avec les deux acteurs de manière complémentaire, sans risques de représailles.

L’UEE sera-t-elle la piste favorisée pour atteindre cet objectif ou cette idée restera-t-elle limitée au stade de sujet d’étude exploré par les chercheurs ?

Article

Auteur(s) de cet article :

Partager

Pin It

Comments are closed.