Note : « Pour un salaire minimum européen », Alice Cros

3738358654_31110172ea_z

Comment faire face au désamour des citoyens vis-à-vis de l’Union européenne ?

Alice Cros étudie dans cet article les tenants et aboutissants du salaire minimum au niveau européen. Si la question du salaire minimum est presque toujours soulevée au niveau national, on ne saurait négliger les opportunités économiques et sociales que permettrait un salaire minimum européen.

Le salaire minimum européen pourrait entre autres jouer le rôle d’un signal, d’un pas supplémentaire vers la création d’une Europe sociale soucieuse de la protection de ses travailleurs. Bien que de nombreux obstacles, culturels comme juridiques, semblent s’opposer à son institution, l’Union européenne a aujourd’hui les cartes en main pour encourager les Etats-membres à coopérer sur ce sujet.

Ces cartes passent par le soft-law, la convergence des partenaires sociaux européens, ainsi que des objectifs de redressement économique… qui ont jusqu’à présent été surtout utilisés à l’envers pour imposer l’ordo-libéralisme.

Le débat sur un éventuel salaire minimum européen ne datant pas d’aujourd’hui, l’auteure encourage fortement la Gauche européenne à devenir le vecteur principal et le moteur de ce projet, notamment par la collaboration avec les partenaires sociaux européens.

PDF

 

(Image : FrédéricBisson via Flickr, licence Creative Commons)

Auteur(s) de cet article :

Partager

Pin It

Comments are closed.