Deux tribunes de Julien Mendoza, membre d’EuroCité, sur la protection de la vie privée

Arlequin et Pierrot (détail)

Protéger la vie privée de manière plus évolutive

Alors que l’actualité, notamment à travers les tentatives de régulation de la commission européenne face aux géants du web, interroge le rapport des citoyens européens à leur vie privée, Julien Mendoza plaide pour une meilleure sensibilisation des citoyens, notamment par le biais de l’éducation. Les moyens de contrôle actuels, très largement réduits à des lois a priori qui sont très vite contournées et inefficaces, doivent être repensés et rendus plus évolutifs. Pour que la vie privée ne soit pas, comme certains le craignent déjà, condamnée à jamais, c’est aux acteurs du numérique d’élaborer un cadre de règlementation évolutif et innovant.

A nous de faire en sorte que l’affaire Aurier, qui a illustré les absurdités et les incohérences de la législation et de la mentalité contemporaines sur la vie privée, en aura été la dernière démonstration.

Retrouver les tribunes :

Julien Mendoza, L’affaire Aurier comme symptôme des enjeux de la vie privée, Libération, 21 février 2016

Julien Mendoza, La commission européenne vs Google : pourquoi la régulation des données est-elle le véritable enjeu stratégique ?, Les Echos, 1er mars 2016

 

(Image NicolasPatte via Flickr, Arlequin et Pierrot (André Derain, détail), licence Creative Commons)

Partager

Pin It

Comments are closed.